|

#SlimOldMan – les kilos ne fondent pas !

0 0 votes Article Rating Après mon euphorie du début, je pensais que les kilos allaient continuer à fondre à chaque minute. Mais loin de là. Beaucoup ont répondu et m’ont souhaité du succès. Certains ont rappelé ou exhorté, d’autres ont motivé. Les régimes ont tendance à être une zone sans plaisir … Andreas m’a…

0 0 votes
Article Rating

Après mon euphorie du début, je pensais que les kilos allaient continuer à fondre à chaque minute. Mais loin de là. Beaucoup ont répondu et m’ont souhaité du succès. Certains ont rappelé ou exhorté, d’autres ont motivé. Les régimes ont tendance à être une zone sans plaisir … Andreas m’a alors proposé un challenge qui se termine par un tour de Palma en pousse-pousse à la force des bras si l’un d’entre nous n’atteint pas son objectif. Si nous y arrivons tous les deux, il y aura quelques boissons alcoolisées froides pour les deux sujets … Salutations chaleureuses à ce stade. Les images terribles dès le petit matin de rameurs en bois motivent en effet … Et Andreas se nourrit de la manière la plus dure qui soit : avec de la pure volonté !

Le résultat sera certainement l’inverse !

Achim est mon as dans la manche !

Pour le début du week-end, j’ai donné rendez-vous à Achim, qui pèse probablement environ la moitié de moi. Et un taux de graisse corporelle qui tend vers « moins l’infini ».

Achim a fait un barbecue – Mega !

Des calories, tout simplement !

Le vendredi, tout a commencé de manière fantastique – selon le point de vue. Je suis un hôte méga mauvais et l’absence de la meilleure épouse de tous n’a rien compensé. J’avais déjà appelé Achim et lui avais répété qu’il ne fallait rien attendre de moi et si nous ne voulions pas simplement aller dîner ? Mais il s’en est remis et a eu l’idée de faire un barbecue. C’est incroyable comme Achim a ensuite réussi à préparer ce repas fantastique de manière totalement détendue, en bavardant et dans une cuisine étrangère, sans aucune aide. Achim, tu devrais participer à une émission de cuisine comme celle-ci ! Malgré tout, ma petite seringue magique fonctionne, même ici je mange moins de la moitié de ma quantité habituelle. D’ailleurs, elle ne fonctionne pas sur le rhum. On peut continuer à la boire sans retenue …

Les calories, c’est fini !

Le lendemain matin, nous nous sommes levés tôt pour aller faire de la randonnée. Derrière Alcudia se trouve une zone aux paysages magnifiques, dans laquelle se trouve aussi S’ Illot. Nous sommes allés jusqu’au parking de l’Ermita de la Victoria et de là, nous avons commencé à marcher.

L’origine de l’installation remonte d’ailleurs aux alentours de 1400. Entre-temps, l’église a été transformée et agrandie, et différents ordres religieux ont laissé leur empreinte. Mais si tu as le temps, jette un coup d’œil à Mare de Déu de la Victòria. La petite sculpture gothique en bois donne son nom et son sens à l’installation.

Regarde le méga panorama !

A cause de mon vertige, nous n’avons pas pu marcher sur ce qui est probablement le plus beau chemin, mais le chemin alternatif était aussi méga. A recommander absolument. Et pour la première fois de ma vie, j’ai pu apprécier la fonction panorama de l’iPhone. Pour les vues les plus fines à 360°, un objectif grand angle est relativement impuissant !

Des kilos en moins - une vue magnifique
Excursion à pied à l’Ermitage

Restaurant « Stay » à Port de Pollenca

Ensuite, nous sommes allés à Port de Pollenca dans un restaurant merveilleusement situé, le Stay. J’ai toujours voulu t’en parler, j’y ai été si souvent. Commençons par Port de Pollenca : situé à l’extrême nord-est de l’île, il offre des vues imprenables sur les montagnes juste derrière le village. Et devant, la mer. Sensationnel. En fait, le coin de Pollenca, comme beaucoup d’entre vous le savent déjà, est mon préféré. Très varié, surtout pour les amateurs de sport et de nature. Mais grâce aux innombrables plages facilement accessibles et au triangle formé par Alcudia, Port de Pollenca et Pollenca, il y a suffisamment d’activités pour tout le monde. On ne peut vraiment pas s’ennuyer !

Le « Stay » de derrière, avec les contreforts de la Tramuntana en arrière-plan

Et le « Stay » se trouve justement dans le port sur une longue jetée et est un peu taillé comme une hache. La tige est parallèle à la jetée, la partie pointue à l’avant se trouve devant le restaurant. On y trouve souvent une place sans réservation, car les touristes préfèrent s’asseoir directement au bord de la mer. En revanche, tu es bien assis à l’avant, à l’abri du vent.

Le « Stay » offre une bonne gamme. Ouvert relativement longtemps et propose un menu « snack » très complet pendant la journée aux heures creuses, qui devrait faire rougir n’importe quel room service d’hôtel 5 étoiles. Elle est en effet extraordinairement vaste. Ensuite, en plus d’un large choix à la carte de cuisine internationale bonne, mais pas trop éloignée, il y a chaque semaine un menu qui, avec ses 2-3 entrées et ses 2-3 plats principaux, devrait convenir même au plus pointilleux des détracteurs du goût.

C’est un endroit qui m’attire toujours comme par magie !

Mais que fait le Seigneur ? Il commande une saucisse au curry. C’est sur la carte des snacks. Coûte 8,90 euros. Livré avec une bonne sauce au curry faite maison. Des frites dans un bol de farine de maïs. Et une petite garniture de salade, nous l’appellerons. Tout est d’une qualité vraiment impeccable. Personnellement, je trouve la saucisse un peu trop peu croustillante. J’oublie juste de le mentionner à chaque fois que je passe commande. D’ailleurs, les enfants préfèrent manger les petits bols. Ce n’est pas de moi qu’ils tiennent ça …

Elle est belle, n’est-ce pas ?

Tu vas peut-être dire que la saucisse au curry n’est peut-être pas la meilleure stratégie de régime. Et en principe, tu as raison. La seule différence, c’est que j’ai mangé deux portions de ce genre avant. Maintenant, après une, si j’ai été physiquement active avant, je suis rassasiée. Et si j’ai paressé, je n’arriverai pas à faire la portion.

Facteur de frustration élevé…

Mais du point de vue du poids, les choses n’avancent pas vraiment. J’oscille autour de 106 kilos. 300 grammes en dessous ou au-dessus. Je commence à me peser plusieurs fois. Malheureusement, cela n’apporte pas l’effet désiré. Je réfléchis sérieusement à ce genre de sujets, à savoir si la saleté hypothétiquement lavée sous la douche provoque vraiment une perte ou une augmentation de poids par rapport à l’humidité résiduelle …

Frustrant ! Je mange vraiment significativement moins. Et je suis totalement enthousiaste à propos d' »Ozempic », parce que je n’ai jamais vraiment cru au « changement de régime ». Il en faut un peu plus pour faire de moi un lapin. Et cette consommation de salade et de légumes – bien assaisonnée – est tout à fait acceptable. Mais alors, malheureusement, ce n’est pas vraiment pauvre en calories.

Je commence donc à me faire du souci. Si ma théorie selon laquelle je peux manger ce que je veux est peut-être tout simplement un non-sens. Donc les bêtises que j’aimerais croire. Bien qu’il y ait déjà beaucoup de changements.

La répartition des repas sur la journée a changé : De rien pendant la journée, puis vraiment beaucoup le soir, cela a évolué vers un déjeuner précoce et un dîner précoce avec des quantités normales. En fin de compte, j’ai fait un calcul aléatoire, j’économise chaque jour environ 30% des calories que je consommais auparavant.

La tendance est clairement visible. Et aussi le côté erratique du changement.

Avant, je grignotais souvent des aliments salés ou sucrés pour les accompagner. Maintenant, quand j’en ai envie, je peux le remplacer par du chocolat noir. Mais oublie les 99% … Et plus de deux yaourts grecs en dessert chaque soir.

Deux fois aussi, j’ai eu des nausées l’après-midi pendant cette période. Je ne peux pas dire si c’était un effet secondaire de l' »Ozempic », ce qui est censé être souvent le cas, ou simplement une coïncidence. En tout cas, le dîner n’a pas eu lieu.

Mais finalement, c’est le 16/11. pour autant : je passe sous la barre des 105 kilos pour la première fois depuis plus d’un an. Yippieyaaayeaahh Joue du cochon je pense, c’est donc possible !

La dose n’augmente pas !

Mon interniste me prescrit le prochain paquet d’un mois. En fait, le dosage devrait monter en fonction des indications de traitement du fabricant et de toutes les études. Mais il pense que comme tout va bien, nous devrions maintenir la dose à un niveau bas. Tu peux imaginer mon enthousiasme … Et je me demande sur quelles connaissances se base cette opinion. Mais peut-être qu’il n’a pas tort après tout. Tant qu’il fonctionne aussi bien, il est préférable de limiter la charge sur le corps. Car la limite entre l’effet souhaité et l’exposition toxique n’est vraiment qu’une question de dose.

Donc le 18 novembre, je mets en jeu Je continue mon expérience avec la 5ème dose. Le week-end s’annonce bien. Je peux faire du sport à merveille, le temps est fantastique ! Mais ensuite :

La RSV frappe…

Après que les enfants se soient contaminés les uns après les autres, ce fut mon tour. Les petits l’ont bien pris, Dieu merci. Dans mon cas, c’était un plaisir coriace. Violent, j’ai passé quelques jours principalement au lit. Mais maintenant, ça va mieux et je pourrai probablement reprendre mon programme sportif à la fin de la semaine prochaine. Probablement à partir du niveau initial. Mais on ne peut rien y faire !

En revanche, la journée d’aujourd’hui a très bien commencé avec 104,2 kilos ! Après que le 105 ait été à nouveau ma zone de balancement toute la semaine. Et j’ai fait moins de la moitié de l’exercice par rapport à une semaine normale.

La prochaine fois, je parlerai vraiment du programme sportif. Bonne semaine à vous tous et bon match ce soir ! Je me réjouis quand nous, les Allemands, gagnons. Mais bien sûr, je le souhaite aussi à mes concitoyens espagnols. Donc un peu de drapeau dans le vent, pour ainsi dire, ce que nous célébrons ici. Mais ça n’a plus d’importance…

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires