| | |

Roadtrip jour 2 – Saragosse-Pampelune

Et de nouveau sur la route. Aujourd’hui, nous voulons découvrir deux villes en une journée, San Sebastián est notre objectif et en chemin, nous déjeunerons à Pampelune …

0 0 votes
Article Rating

Êtes-vous déjà allé à Pampelune ? Probablement pas. Mais vous avez certainement déjà vu des images de Pampelune. C’est la ville où les taureaux peuvent chasser les hommes une fois par an. Puis, après 825 mètres, atterrir dans les arènes en guise de punition. 6 taureaux, 4 bœufs et 3000 personnes. La plupart du temps, les gens trébuchent probablement les uns sur les autres …

Bullrun à Pampelune (source : Pamplonabullruntickets.com)

Après notre longue phase habituelle d’hésitation, ma grande fille propose que nous allions à San Sebastián dès aujourd’hui et que nous nous arrêtions à Pampelune en chemin. Une bonne idée !

Confiture primée à l’Hôtel Sauce

La matinée a commencé par un bon petit-déjeuner dans notre hôtel Sauce, qui est en quelque sorte amusant et adorable. L’hôtel ne propose pas seulement un café rempli de gâteaux de qualité, mais aussi des confitures primées. Je ne savais pas qu’il y avait des prix pour ça… Je teste donc trois des variétés en même temps qu’un croissant très très moyen. Hmm. Eh bien, ce sont des combinaisons de goûts intéressantes. Mais je n’en vois pas vraiment l’intérêt. La fraise, la framboise et la vanille sont maintenant évidentes, nous avons déjà eu la pomme et la mûre, mais la tomate et le piment me font un peu peur au petit-déjeuner. Mais je suis probablement juste vexée que ma joie de manger un bon croissant ait été (une fois de plus) déçue. Cher Hôtel Sauce, changez cela, s’il vous plaît. Tout était si bien. Pas besoin de servir ce torchon au petit-déjeuner !

Le beau temps fait des images colorées

Le temps est bien meilleur qu’hierIl y a un vent frais. Le ciel est dégagé, la lumière est fantastique. Même les briques jaunes qui dominent les rues de Saragosse, et qui ont tendance à paraître miteuses, semblent soudain plus accueillantes et plus précieuses. Avant de descendre dans le parking souterrain, nous prenons encore quelques photos d’El Pilar et compagnie, je vous les ai mises dans la galerie. Incroyablement impressionnantes et dignes d’être vues ! C’est la première fois que j’ai testé les fonctions d’ajustement de la géométrie des images dans Lightroom. Comme vous pouvez le constater, j’y suis parvenu à des degrés divers, mais je continue à m’entraîner !

Nous partons en direction de Pampelune. Nous démarrons sur l’autoroute et, dans un premier temps, le paysage reste un peu, disons, terne et pas vraiment beau. À un moment donné, nous décidons de prendre la route de campagne pour le reste du court trajet. Ce qui est une super décision, car nous trouvons directement un magnifique et gigantesque aqueduc que nous n’aurions pas vu autrement.

Oui, les Romains … Non …

Wikipedia nous apprend qu’il s’agit de l’aqueduc de Noáin. Je pensais que les Romains étaient responsables de ce projet d’infrastructure qui ne serait probablement pas construit aujourd’hui parce qu’une espèce rare de scolytes amène quelque part des petits coléoptères à l’école des scolytes. Mais c’est le roi Carlos III d’Espagne qui a fait construire cette merveille de plus d’un kilomètre de long et composée de 96 arches en 1782. Mais la phase de construction a certainement duré plus d’un an …

Le paysage change, comme vous pouvez peut-être le voir. L’ambiance est plus toscane. Les couleurs deviennent plus fraîches. Le vert est plus riche, le jaune plus intense. Magnifique ! Et nous arrivons à Pampelune. Ma grande a choisi le restaurant après des heures de recherche, nous nous garons directement sous les arènes – bien sûr – dans le parking souterrain. J’admire une fois de plus l’art du génie civil espagnol et nous sommes déjà devant La Olla.

La Olla à Pampelune

Au début, je suis un peu déçue, parce qu’au fond, cela ressemble plus à un local touristique dans une zone piétonne. Et que nous sommes largement ignorés par le service, alors surchargé. Mais une fois que nous sommes assis et que nous recevons la carte, je comprends pourquoi ma grande a choisi La Olla.

À la table voisine, le couple d’Espagnols a encore une dernière petite saucisse dans son assiette, qui me sourit en quelque sorte. Je demande à la gentille serveuse si on peut commander ça aussi. C’est possible et j’ai appris que les petits s’appellent Txistorra. Je ne dois en commander que deux pour saluer la cuisine, sinon ce serait trop.

D’acuerdo ! Lorsque les deux saucisses arrivent, nous sommes rapidement d’accord sur le fait qu’elles savent faire ça à Pampelune. Avec des saucisses … La consistance typique des saucisses à griller espagnoles, mais pas trop fines ni trop passées. Bonne texture ! Et bien sûr, ça suinte rougeâtre de la saucisse. Il faut donc utiliser le très bon pain ( !!) pour ne pas laisser se perdre cette huile aromatique malsaine et délicieuse.

Ensuite, j’ai commandé quelque chose à base de poivron rouge. S’appelait Pimientos de Cristal. J’étais horrifiée quand l’assiette est arrivée. On aurait dit un cauchemar visqueux issu d’un système de refroidissement défaillant. Mais : loin de là. Méga délicieux. Encore légèrement croquant. On aurait peut-être pu enlever certains fils, mais là, on coupe les cheveux en quatre. Au niveau du goût, une légère acidité avec la légère douceur du poivron. Délicieux ! Superbe entrée.

Road Trip Nord de l'Espagne Jour 2 Saragosse Pampelune La Olla
Poivrons rouges, non visqueux.

Ensuite viennent les moules. Une sauce géniale. Et honnêtement, pour de nombreux plats, cela dépend… Légère acidité du vinaigre de cidre blanc. Et puis il devait y avoir du cognac dans la sauce, honnêtement je ne l’ai pas goûté. Mais c’était super bon et tout simplement plus intéressant que les moules dans le bouillon de vin typique. Une recommandation claire !

Road Trip Nord de l'Espagne Jour 2 Saragosse Pampelune La Olla Restaurant
Moules. Délicieux !

Le poulpe que j’avais en plat principal est ensuite malheureusement tombé. Il avait parfois un arrière-goût très amer. Il s’agissait probablement d’arômes de grillage dans la poêle, qui avaient colonisé la fonte depuis un certain temps. Mais de toute façon, j’étais déjà fondamentalement rassasié et j’avais arrêté de manger.

Ma grande avait commandé du Bacalao. Mais le cabillaud est préparé différemment, surtout au Portugal, mais aussi en Espagne. Il a été traditionnellement séché dans du sel, ce qui, à mon avis, n’améliore ni le goût ni la texture. Je trouve qu’il devient du caoutchouc salé. Mais pour de nombreuses personnes, le bacalao est un véritable délice. Il faut donc découvrir une fois dans sa vie à quel groupe on appartient.

Road Trip Nord de l'Espagne Jour 2 Saragosse Pampelune La Olla Restaurant
Pulpo. Malheureusement un peu amer.

Le service super attentionné s’est donc interrompu lorsque nous nous sommes soudain retrouvés devant deux assiettes relativement pleines et que nous avons prétendu être rassasiés. J’ai expliqué le problème du pulpo de mon point de vue. Mais il a ajouté que nous étions de toute façon rassasiés, car tout le reste était très bon et « abondant ». Ça l’a transpercé et il a disparu dans la cuisine. Est revenue et a demandé s’ils pouvaient nous inviter à prendre un dessert. 110 kilos de moi ont crié « oui » et le destin a suivi son cours.

Road Trip Nord de l'Espagne Jour 2 Saragosse Pampelune La Olla Restaurant
Ingénieux ! Point final !

Teja de chocolate Blanco, c’est son nom. Quand je l’ai googlé, d’autres choses sont apparues, alors ne prenez pas cela au sérieux. En tout cas, c’était une mousse au chocolat blanc. Je veux dire qu’il y avait du fromage frais incorporé. En outre, un peu de citron vert apportait une touche d’acidité. La mousse était recouverte de pistaches et de noix de coco finement râpées. Juste assez pour créer un complément subtil et élargir l’explosion de saveurs. Sans la prédominance d’un seul arôme. À côté, une feuille de menthe, sur laquelle sont disposés quelques morceaux de fraises sucrées et fermes et quelques fruits des bois. Toute cette merveille dressée sur un fond de pâte brisée très fin.

Road Trip Nord de l'Espagne Jour 2 Saragosse Pampelune La Olla Restaurant

Ouah ! Délicieux ! Rien que pour cela, on peut aller à Pampelune. Et après, on montrera aux bovins qui est le maître ! Mon avis sur La Olla : super recommandé. Excellent rapport qualité/prix. Un service attentionné, à l’exception d’une légère faiblesse au début.

Voilà, c’est parti. Je te rappelle plus tard !

Arnd

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires